eve
Randonnée Bellefontaine avec l’Office du Tourisme
mercredi 10 octobre à 14 h 30

- Contact

Textes Textes
Films Films
Photos Photos
Travaux d’écoliers
Audio Audios
Illustrations
Randonnées Randonnées
Veillées Veillées
évènements Autres évén.
Bookmark and Share

    Accueil    Production    Programme    Base documentaire
  Chercher sur la carte   Recherche par mots-clef   Recherche libre
 

 

Sujet : "Architecture"

Appartement Traversant
Georges Candilis, architecte du Mirail
Minis Gargouille 1
L’architecture dans Toulouse (Ina - 1990)
Paul Desgrez
Elèves de 4è collège Reynerie 2006
Salon de musique du chateau de Reynerie
Empalot
Candilis : retour sur le Mirail (Ina - 1992)
Architecture 1920-1940 (Ina - 1989)
Salon de musique du chateau de Reynerie
Place Arnaud-Bernard
Histoire de Bellefontaine
Vestibule du Château de la Reynerie
Histoire d’Empalot
Histoire d’Arnaud-Bernard
Histoire de Reynerie
Histoire de Mirail Université
Histoire du Mirail
Histoire des Trois-Cocus
Histoire de Lafourguette
Histoire des Minimes-Bourbaki
Histoire des Minimes-Mazades
Histoire des Minimes-Barrière de Paris


eve
À PROPOS DE "Architecture" :
Bellefontaine avec l’Office du Tourisme - 10/10/2018

 
     
Histoire des Trois-Cocus
 
La particularité de ce quartier est son passé maraîcher.

Dès le Moyen Age, ce vaste espace marécageux est cultivé mais c’est au XIXe siècle, avec l’urbanisation des faubourgs de Toulouse que ce quartier se densifie.

De nombreuses maisons maraîchères sont encore visibles. Elles ont fait la renommée des violettes de Toulouse. Ce quartier populaire nous offre encore d’authentiques « toulousaines », peu nombreuses aujourd’hui mais facilement comparables aux maraîchères dans ce quartier.
C’est d’ailleurs dans cette continuité de quartier populaire que Jean Montariol, architecte des H.B.M. - Habitations Bon Marché – édifie deux cités-jardins, dont une est entièrement rasé tandis que l’autre est encore en partie visible : trois maisons subsistent … pour peu de temps.
Ce même architecte construit le groupe scolaire Ernest Renan pour répondre à l’urbanisation croissante. Cet édifice, caractéristique de son style possède des points communs avec la bibliothèque municipale de Périgord construite l’année suivante.

Une cité d’urgence de l’Abbé Pierre, aujourd’hui détruite, des cités ouvrières, telle la cité blanche, puis la cité des Izards sont édifiées pour faire face à différents besoins de logements pour des populations diverses.
JPEG - 8.5 ko
La cité blanche

JPEG - 34.7 ko
La cité des Izards 1 - surnommé "La barre"
JPEG - 71.6 ko
La cité des Izards 2 - surnommé "Les tours Micouleau"

JPEG - 53 ko
La cité des Izards 3 - surnommée "Le tout électrique"
Aujourd’hui, alors que le quartier des Trois-Cocus voisinent avec la nouvelle Z.A.C. (Zone d’Aménagement Concerté) de Borderouge, il reste un quartier populaire, multiculturel et conserve un caractère rural où il fait bon se promener.
JPEG - 121.6 ko
Un quartier vert
Au bord de la nouvelle Z.A.C., vous pourrez également voir ces maisons jumelles.

Mais surtout, n’oubliez pas d’aller voir cette charmante petite église de style néo-roman.
JPEG - 62.8 ko
L’église Saint-Jean-Marie-Vianney
 
     
Architecture     Château     Cité     Contemporain     Ecole     Eglise     H.L.M.     Historique     Les Trois-Cocus     Livret Quartiers Nord     Logement social     Maraîchère     Montariol     Moyen Age     Nord     Textes     Toulousaine     Trois-Cocus     Urbanisme     Z.A.C.    
 

Réalisation : Dragon Création