eve

- Contact

Textes Textes
Films Films
Photos Photos
Travaux d’écoliers
Audio Audios
Illustrations
Randonnées Randonnées
Veillées Veillées
évènements Autres évén.
Bookmark and Share

    Accueil    Production    Programme    Base documentaire
  Chercher sur la carte   Recherche par mots-clef   Recherche libre
 

 

Quartier : "Mirail"

Le boulodrome
Le pigeonnier
Le plan de Toulouse situant le Mirail
Plan et vue aérienne du Mirail
Devinettes
La Reynerie
H.L.M
Les coursives
Bellefontaine en 1970
CANDILIS
Carré des douves
Jacques Delamont
L’aqueduc
L’architecture de Candilis
Chronologie
La classe CM2-10
La Cie La Baraque - Elisa Martin-Pradal
Georges Candilis, architecte du Mirail
Minis Gargouille 1
The End (2009)
Le Château de la Reynerie en 2008 (2010)
Candilis : projet du Mirail (Ina - 1965)
Akim Menadi
Alexandre Zacharia-Ricard
M. FABRE
Paul Desgrez
Jacques Delamont (chibani)
Famille Sanchez
Paco Baltanas
La famille El Maizi
Art Mengo & Marc Estève
Dadou Camara
Elèves de 4è collège Reynerie 2006
Amed Zouham
La Gargouille - France 24 - 2008
Salon de musique du chateau de Reynerie
Candilis : retour sur le Mirail (Ina - 1992)
Toulouse II (Ina - 1961)
Salon de musique du chateau de Reynerie
Histoire de Bellefontaine
Buste de la Comtesse du Barry
La Chambre Jaune
Vestibule du Château de la Reynerie
Détail d’une Horloge au château de la Reynerie
Château de La Reynerie (Panomir - 2008)
Histoire de Reynerie
Histoire de Mirail Université
Histoire du Mirail
Histoire de Lafourguette
La Compagnie - La Baraque
La Cie La Baraque - Florian Demonsant
Toulouse Le Mirail (1966)
France2 et Catherine Beauville
Almanach 2013 - Jolimont
Almanach 2014 - Lapujade
Almanach 2014 - Faucher I
Carnet de route - Lapujade 2015



 
     
CANDILIS
 
En 1960, Toulouse attire beaucoup de population en effet, Météo France s’installe à Toulouse, l’aéroport de Blagnac, les Universités, l’industrie aéronautique se développe à Toulouse. La France fait aussi appel à de la main d’œuvre étrangère. La mairie doit créer des logements pour 100 000 personnes. C’est au sud-ouest de Toulouse dans une zone où il n’y a, encore, que des champs que le Mirail verra le jour. Le Mirail sera composé de trois quartiers : Mirail Université au nord, Reynerie au centre, Bellefontaine au sud. Un concours d’architecture est lancé. L’équipe de Candilis ressort vainqueur du concours. Candilis souhaite rendre la ville à ses habitants, en les séparant des voitures, en leur aménageant des espaces. La colonne vertébrale du Mirail sera la dalle. C’est une large plaque de béton surélevée à plusieurs mètres du sol, dessous, l’espace de circulation des voitures, dessus, l’espace de circulation et d’échange des habitants du quartier. La dalle parcourt tout le quartier de Bellefontaine à Mirail-Université. L’autre point clé de Candilis c’est la construction de tripodes, immeubles en forme de Y, et non pas de barres. Les tripodes permettent de ne pas avoir de vis-à-vis et libère de l’espace pour aménager des parcs et des lieux de rencontre entre les habitants. Des coursives, comme sur un bateau courent le long de ces immeubles et les relient les uns aux autres. Ces coursives doivent faciliter la circulation des habitants.

Candilis, à gauche.

La dalle.
Dans son projet, Candilis conserve les éléments historique déjà présents sur le site, le château de la Reynerie, le Carré des Douves, le Pigeonnier. Tirant partie des diverses sources dans cette zone, Candilis crée un lac artificiel, alimenté par des sources naturelles. C’est ainsi que le la de la Reynerie voit le jour.

Construction du lac de la Reynerie.
 
     
Architectes     Mirail     Travaux d’écoliers    
 

Réalisation : Dragon Création