eve
Évènement spécial Les Jeudis au bord du Lac
jeudi 27 juillet à 17 h 00

- Contact

Textes Textes
Films Films
Photos Photos
Travaux d’écoliers
Audio Audios
Illustrations
Randonnées Randonnées
Veillées Veillées
évènements Autres évén.
Bookmark and Share

    Accueil    Production    Programme    Base documentaire
  Chercher sur la carte   Recherche par mots-clef   Recherche libre
 

 

 
     
Histoire de Bagatelle-La Faourette
 
Bagatelle et La Faourette sont deux quartiers récents. Au XIXe siècle, tous deux sont constitués de quelques fermes entourées de champs.

Bagatelle

Son nom vient d’une « Bagatelle », petit château du XVIIIe siècle dont il ne reste aucune trace aujourd’hui, si ce n’est la « petit bois ». C’est seulement au XXe siècle que quelques habitations sont construites dans ce quartier.

Le lotissement pavillonnaire « Notre logis » a été construit par les habitants eux-mêmes dans les années 1952, initiative de leur employeur, la SNCASE (Société Nationale de Construction Aéronautique du Sud-Est).

JPEG - 29.9 ko
"Notre logis" aussi appelé "Les castors", est composé de 50 pavillons
JPEG - 5.8 ko
Vue sur le quartier de Bagatelle de la Tour Morvan

Le Grand Ensemble de Bagatelle, construit de 1961 à 1968, marque la volonté de rompre avec la dissémination anarchique des logements de la période précédente.

JPEG - 5.2 ko
"La Closerie" fait partie des nouvelles constructions

Dans le cadre du Grand Projet de Ville, de nouveaux petits collectifs offrent des appartements de meilleures qualités architecturales.

La Faourette Son nom vient d’une petite métairie de La Faurette, connue dès 1330, celle-ci n’a pas résisté à la vague de construction des années 1970 dans le quartier.

C’est à la fin du XIXe siècle que cette vaste zone rurale se transforme en partie en zone maraîchère. Ce développement attire quelques urbains. Aujourd’hui quelques toulousaines et maisons de maître sont encore visibles.

JPEG - 31.3 ko
Une très belle toulousaine, agrandie d’une travée
JPEG - 50.4 ko
Une maison de maître
JPEG - 6.4 ko
Le lotissement Emile Paul, construit en 1936, offre un panel de maisons riches de dépaysements

Durant l’entre-deux-guerres, de nombreux lotissements urbanisent le quartier. Cette urbanisation se poursuit après la deuxième guerre mondiale avec la construction de petits collectifs réunissant logements sociaux et privés.

La vie de quartier y est importante.
JPEG - 41 ko
Une des trois fresques réalisée par les habitants qu quartier, à l’initiative de l’association Partage
JPEG - 6.6 ko

L’église du Saint-Esprit, trait d’union des deux quartiers est un bel exemple d’édifice contemporain qui surprend dès que l’on franchit son seuil.

 
     
Bagatelle - La Faourette     Château     Contemporain     Eglise     GPV     Historique     Logement social     Métairie     Moderne     Parc     Textes     Toulousaine     Urbanisme     Villa    
 

Réalisation : Dragon Création